par Mélanie Sevilla

Puisque les trilogies fonctionnent bien au cinéma, partons sur une thématique en 3 tomes.
T1 : visibilité des annonceurs du e-commerce/Pure-Players

 Il y a quelques années, quand Internet faisait encore peur, on se demandait s’il fallait parler de son site en publicité TV. Force est de constater que la question ne se pose plus !
Quel que soit le secteur donc quelle que soit la cible, les sites internet multiplient les prises de parole de masse.
Zalando (vous avez forcement vu la dernière campagne avec Beyonce),
Travaux.comtravaux (qui a choisi Stéphane Thebaut, animateur de la Maison France 5 pour un transfert de valeurs malin dans sa dernière campagne TV) , Booking.com ou encore Vistaprint, …. Pour n’en citer que quelques uns.
Même si le lien ne semble pas évident ou direct, la démarche reste logique.

Parce qu’un site internet c’est du contenu ou un service, il faut bien le les media payants sont étroitement liés aux media propres de la marquefaire connaître auprès de sa cible pour l’intéresser. C’est la base d’une stratégie POE, Paid Owned Earned. Connecter le Owned de la marque (site, application, blog, …) au Paid (media payant) pour générer du Earned (réactions consommateurs, bouche à oreille, post, like,…). Sans quoi, l’audience reste confidentielle.

La TV, media de masse, reste une évidence pour augmenter la visibilité et générer un impact sur le Top of Mind. Et l’offre de chaîne TNT, Cabsat et hertzien permet de travailler le ciblage. Sans compter les différentes émissions qui affinent le media planning, en classique ou sponsoring.
L’affichage n’est pas en reste. Media de masse également, il permet de booster la visibilité en 1 semaine. Tout en travaillant la proximité si on diffuse sur du 2m².

Made.com l’a bien compris. Acteur du e-commerce, on le retrouve en Affichage pour la 1ere fois en 2016 en format 2m², plus proche du pieton, mais aussi en TV classique pour faire la promotion des collections et en sponsoring sur des émissions captives, thématiques déco avec un complément de cible sur le choix des chaînes puisque la marque part sur France TV.made fb

Et ce sans délaisser Internet qui vient en complément pour répondre à d’autres objectifs, générer du trafic direct, activer du retargeting notamment sur Facebook pour agrandir la communauté, et augmenter le référencement.

On note une vraie complémentarité entre le On et le Off. On sait l’évolution du comportement du consommateur avec le multitasking. La Factory NPA avait mis en place en 2014 l’indice de resonance numérique et on avait pu constater un impact des campagnes TV sur le search et les réseaux sociaux.

La TV et le web, une grande histoire pour les annonceurs, mais aussi une complémentarité dans le mix media et dans le comportement du consommateur. Affaire à suivre dans les Parties II et III à venir !

Et c’est aussi marrant / interessant de voir ce jeu d’échange : quand les annonceurs du e-commerce vont en TV, les annonceurs classiques des grands media developpent des videos sur le digital. Faudra aussi en parler 🙂

Mélanie Sevilla
À propos Mélanie Sevilla
10 ans en agence media à Paris et l'envie de transmettre avec pédagogie la passion des media. De retour en 2013 sur Bordeaux, sa ville natale, Mélanie prend la Responsabilité Pédagogique de la Licence Pro Media, unique Licence media de France, et lance sa structure Middle Bo afin d'accompagner annonceurs et agences de communication dans l'approche des media via les étapes clés de la stratégie : l'analyse, la réflexion, le media planning et l'achat. Et ce sur un périmètre national, régional et local.